Séjour d'étude au NOUVEAU-MEXIQUE pour les élèves de 1eres en spécialité SVT
Séjour d'étude au NOUVEAU-MEXIQUE pour les élèves de 1eres en spécialité SVT

English below

 

16 élèves de 1ère spécialité SVT ont eu la chance de réaliser leur stage scientifique au Nouveau-Mexique au mois de mars 2024, avec leurs professeurs de SVT M. Roux et M. Ginoux, et leure professeure de Lettres Mme Colom !

 

Ce voyage devenu une tradition au fil des années en met plein les yeux aux élèves depuis plus de 20 ans. C'est Marc-L Roux, Professeur de SVT et Responsable du département de SVT qui l'organise et vous raconte aujourd'hui ce séjour !

 

 

Miroirs de faille dans des dunes fossiles du Permien (M. Roux)

 

Le Nouveau Mexique est le Pays de l’enchantement, dit-on là-bas. Il est riche de la diversité de ses trésors: sa géologie, sa faune sauvage, sa flore, ses paysages, ses mines, son histoire sculptée à coups de chocs culturels depuis l’époque précolombienne, la diversité et la gentillesse de ses habitants.

Il est vrai que nous en revenons toujours enchantés et que nous y retournons attirés par le sentiment qu’il reste encore et toujours tant à découvrir le long du Rio Grande.

Cet état est situé sur une portion du territoire américain géologiquement très active et très curieuse, où se côtoient et se complètent les volcanismes effusifs et explosifs, où les mers du passé ont laissé leurs souvenirs sédimentaires et des fossiles, où s’ouvre un rift complexe dans une croûte continentale malmenée par des centaines de millions d’années d’événements tectoniques.

Un séjour là-bas devient une évidence pédagogique que j’ai honorée durant une vingtaine d'années et partagée avec de nombreux collègues, accompagnateurs de groupes d’élèves ou stagiaires venus des divers établissements de notre zone géographique.

Bref, nous y étions, Justine Colom, Thomas Ginoux, moi et nos seize élèves de Première, entre le 26 et le 31 mars.

Qu’avons-nous fait pour en revenir si enchantés?

Essentiellement de la géologie car tout le programme de spécialité SVT du cycle terminal est illustré sur le terrain et dans des laboratoires très performants qui nous reçoivent. Nous avons aussi croisé le chemin d'Oppenheimer près du site de Trinity où explosa la première bombe atomique et à Los Alamos où elle fut conçue et fabriquée. Enfin, nous avons  rendu hommage à Gloria O’Keeffe en visitant le musée de Santa Fé où sont exposées la plupart de ses œuvres. 

Pour nos élèves, ce fut une occasion précieuse de vivre sur un campus universitaire et surtout de rencontrer des scientifiques, géologues, physiciens ou chimistes, heureuses et heureux de partager leurs passions et leurs découvertes.

Imaginez les élèves sur le terrain avec les docteurs Steve Hook et David Love, experts de la géologie locale, essayer de résoudre des problèmes géométriques laissés par l’érosion de couches sédimentaires plissées et découpées par des failles.

Imaginez-les, accompagnés par Julia Ricci, voir fondre un cristal de feldspath sous un rayon laser et voir comment un spectromètre de masse sépare les différents isotopes d’argon libérés.

Imaginez-les installer une ligne de capteurs sismiques pour enregistrer des ondes qu’ils vont provoquer en frappant une plaque métallique à coups de masse.

Imaginez-les analyser les enregistrements obtenus en appliquant des lois trigonométriques pour découvrir la structure du sous-sol, grâce aux explications d’Akram Mostafanejad, une spécialiste de la sismique réfraction (méthode présentée en Première).

Imaginez-les entrer dans des laboratoires équipés avec des millions de dollars de matériels. Des laboratoires qui sont parmi les plus performants au Monde dans leurs spécialités. Des laboratoires animés par des chercheurs et chercheuses d’horizons très variés, comme ce couple français, Julia, vulcanologue et spécialiste de la datation absolue (méthode argon/argon, enseignée en terminale) et Jean-Lucien, spécialiste de la séquestration du CO2 (et supporter du Stade Toulousain… Si c’est important, pour moi).

Imaginez-les, redécouvrir concrètement dans des laboratoires d’hydrologie ce qu’il viennent juste d'étudier en classe, en Enseignement scientifique.

Vivre ensemble, ces quelques jours, loin du confort habituel, est une expérience enrichissante qui marque une vie. 

Merci aux ami.e.s géologues de Socorro. Merci à mes deux collègues, des amis patients, curieux et fiables. Merci à nos élèves pour leur curiosité et leur gentillesse. Merci à leurs parents qui nous ont fait confiance. Merci à Rochambeau qui nous a réuni.

Marc-L Roux

 

 

Un groupe merveilleux au Pays de l’Enchantement
Debout: Tom, Maxence, Nelson, Julia, Andrea, Aida, Sophia, Alienor, Lilia, Shaden, Victoria et Antonin
Assis: Marc, Thomas, Aruni, Aisha, Elissar, Sienna et Justine

 

 

Retrouvez également les épisodes de RockNews, podcast journalier réalisé par nos élèves Lilia Dileva et Julia Montalvo pour raconter leurs journées sur le terrain : 

 

Jour 1

Jour 2

Jour 3

Jour 4

Jour 5

 

 

 

 


 

16 students in 11th grade in Science specialty were lucky to complete their scientific field trip to New Mexico in March 2024, with their Science Teachers Mr Roux and Mr Ginoux, and their Literacy Teacher Mrs Colom!

 

This trip has become a tradition over 20 years, and is always a real treat. Marc-L Roux, Science teacher and head of the Science department who organizes this trip and is here to tell you all about its amazing journey!

 

Translation from Marc Roux's writing:

New Mexico is the Land of Enchantment. It's rich in the diversity of its treasures: its geology, its wildlife, its flora, its landscapes, its mines, its history sculpted by cultural clashes since pre-Columbian times, the diversity and kindness of its people.

It's true that we always come away enchanted, and that we return attracted by the feeling that there's still so much to discover along the Rio Grande.

The state is located in a geologically active and curious part of the USA, where effusive and explosive volcanism meet and complement each other, where seas of the past have left their sedimentary and fossil memories, where a complex rift opens up in a continental crust battered by hundreds of millions of years of tectonic events.

A trip there became an obvious pedagogical necessity, one that I honored for some twenty years and shared with numerous colleagues, accompanying groups of students or trainees from various establishments in our geographical area.

In short, we were there, Justine Colom, Thomas Ginoux, me, and our sixteen 11th grade students, between March 26 and 31.

What did we do to come back so delighted?

Essentially geology, as the entire SVT (Science of Life and Earth) final cycle curriculum is illustrated in the field and in the high-performance laboratories we visited. We also crossed Oppenheimer's path near the Trinity site where the first atomic bomb exploded, and at Los Alamos where it was designed and built. Finally, we paid tribute to Gloria O'Keeffe by visiting the Santa Fe museum, where most of her works are on display.

For our students, it was a precious opportunity to live on a university campus and above all, to meet scientists, geologists, physicists and chemists, happy to share their passions and discoveries.

Imagine them, out in the field with local geology experts Dr. Steve Hook and Dr. David Love, trying to solve geometric problems left by the erosion of folded and faulted sedimentary layers.

Imagine them, accompanied by Julia Ricci, watching a feldspar crystal melt under a laser beam and seeing how a mass spectrometer separates the different argon isotopes released.

Imagine them, installing a line of seismic sensors to record the waves they provoke by striking a metal plate with a sledgehammer.

Imagine them, analyzing the recordings obtained by applying trigonometric laws to discover the structure of the subsoil, thanks to the explanations of Akram Mostafanejad, a specialist in seismic refraction (a method presented in Première).

Imagine them, entering laboratories equipped with millions of dollars worth of equipment. Laboratories that are among the world's top performers in their specialties. Laboratories run by researchers from a wide variety of backgrounds, like this French couple, Julia, a vulcanologist and absolute dating specialist (argon/argon method, taught in Terminale) and Jean-Lucien, a CO2 sequestration specialist (and Stade Toulousain fan... yes, that's important too!).

Imagine them, rediscovering in a hydrology laboratory what they've just studied in their science classes.

Living these few days together, far from the usual comforts, is an enriching experience that marks a lifetime.

Thanks to my geologist friends in Socorro. Thanks to my two colleagues, patient, curious and reliable friends. Thanks to our students for their curiosity and kindness. Thank you to their parents who put their trust in us. Thanks to Rochambeau for bringing us together.

 

You can also listen to episodes of RockNews, a daily podcast produced by our students Lilia Dileva and Julia Montalvo to recount their days in the field (in French language, see above).

 

There are no resources to display

Follow us on Facebook @Rochambeau